Décor

Croire au temps du Dieu fragile

Psychanalyse du deuil de Dieu
par JACQUES ARENES

Paru aux éditions du Cerf en mars 2012, cet ouvrage cherche à cerner les contours du travail de deuil que suscite aujourd’hui ce que Marcel Gauchet a appelé la sortie du religieux. Dans la lignée de son livre précédent, « La Quête spirituelle hier et aujourd’hui », Jacques Arènes analyse le travail psychique qu’impose au sujet croyant une culture remettant en cause les racines de sa foi. Il explore la manière dont le sujet supporte, ou non, ce déficit de sens. Ce traumatisme peut-il néanmoins constituer une chance ?

Jacques Arènes se penche sur la notion de « trauma », dans ses risques et ses fruits incertains. Il décrit « l’assèchement » de l’espace psychique du croyant, débarrassé des fioritures du langage religieux et « amaigri » de ses représentations. Au cœur du désert des images, le modèle créatif devient essentiel. Le religieux prend sans cesse le chemin qui borde le gouffre de la « non-foi ».

Bien au-delà du seul registre de la foi, cet ouvrage interroge les voies d’une créativité possible dans un contexte de deuil. Existe-t-il un « gain » dans les pertes inéluctables de la vie ? Si la pensée psychanalytique joue un rôle essentiel dans la « purification » de l’imaginaire religieux, le savoir religieux apporterait alors les ressources d’une pensée de l’émergence, du surgissement de la nouveauté à travers les failles et les épreuves de nos existences, qui sont plus qu’avant complexes et diffuses.

Un chapitre est consacré à Marie de la Trinité, et à l’ « épreuve du vide », illustrant l’homologie entre le vide et l’effacement de Dieu, et la problématique de l’éventuelle catastrophe narcissique.

Editions du Cerf - Collection « Sciences humaines et religions »
 »
}

Top
Accueil  |  Plan du site  |  Association  |  Liens  |  Contact